Tout savoir sur les objets connectés

Tout savoir sur les objets connectés

Depuis quelques années, le terme d’objet connecté est de plus en plus utilisé. Cela s’explique par le développement des appareils numériques et la croissance de l’utilisation de ces derniers. Ils peuvent être employés aux quotidiens, dans un foyer ou dans un milieu professionnel.

Qu’est-ce qu’un objet connecté ?

Les objets connectés sont globalement des objets banals auxquels la possibilité de se connecter à internet a été rajoutée. Cet ajout d’internet aux objets est à l’origine du terme « Internet of Things » (IoT) ou internet des objets. L’internet permet à ces objets d’étendre leurs fonctionnalités en collectant des informations et en agissant selon les données qu’ils reçoivent.

Un objet connecté n’est ni un périphérique informatique ni une interface web. Une imprimante est un exemple de périphérique informatique. Cette dernière n’interprète pas les données, elle se contente d’exécuter les ordres émis par l’ordinateur. Le smartphone est, quant à lui, un exemple d’interface web, car il permet d’accéder à internet. Notez qu’il est aussi possible de convertir un smartphone en objet connecté.

En général, un objet connecté a un rôle de capteur et d’effecteur. En tant que capteur, il est à l’écoute d’un évènement précis (changement de température, détection d’un individu, etc.). Il va ensuite, en tant qu’effecteur, réaliser une action en fonction de l’évènement qui s’est déclenché (envoyer des données par internet, déclencher une alarme, etc.).

Les exemples d’objet connectés

Le Google Glass est un exemple qui met en avant le concept d’objet connecté. C’est une lunette qui est capable d’afficher des informations utiles directement sur le verre des lunettes. Il peut, par exemple, afficher le menu d’un restaurant juste en regardant l’établissement de loin.

Pour cela, il utilise la position GPS du porteur ainsi que la reconnaissance via Street View pour reconnaitre l’établissement. Les informations concernant l’établissement sont ensuite affichées par la lunette.

Les objets connectés peuvent être beaucoup plus simples. Par exemple, une ampoule dont la luminosité varie en fonction de données recueillies sur internet (météo, taux de change, etc.) est un objet connecté. Pour créer votre propre objet connecté, vous pouvez vous servir de kit pour objet connecté ou de nano-ordinateurs tels que le Raspberry Pi.

À quoi sert un objet connecté ?

Le domaine d’utilisation des objets connectés est très étendu. Ils peuvent aider à simplifier certaines tâches au quotidien. Par exemple, à l’aide d’un réfrigérateur connecté, vous n’avez plus à vous soucier d’être en rupture de stock. Le réfrigérateur est capable de détecter les éléments manquants, d’établir une liste et d’envoyer une commande.

La santé est un autre exemple de domaine dans lequel les objets connectés ont énormément d’utilité. Une montre connectée permet, par exemple, à un individu de surveiller son état de santé. En étant informé régulièrement sur son poids ou son flux sanguin, il pourra adapter son alimentation et ses activités physiques.

Les objets connectés sont également utiles dans le domaine de la sécurisation. Si par exemple vous partez en vacances, vos caméras de sécurité et autres détecteurs d’intrusions continueront à fonctionner. Dès qu’une activité suspecte est remarquée, les caméras pourront vous transmettre les images qu’elles ont filmées via internet.

Alexandre
Bienvenue sur mon blog ! Passionné par l'informatique depuis mon plus jeune âge, j'en ai tout naturellement fait mon métier par la suite. Dans ce blog je traite toutes les actualités de ce secteur. Bonne visite :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top